• Kévin de 22h04

Confinement : Pourquoi l'écoute de musique en streaming chute sur les plateformes ?

Mis à jour : févr. 5



L'Entracte | Episode #1


La période que l’on traverse change beaucoup nos habitudes, entre les photos de “Pain fait maison” sur Instagram et les tentatives de “Remise en forme”, nos quotidiens sont chamboulés. Et c’est aussi le cas de l’écoute de musique en streaming qui est en nette baisse depuis qu’a démarré le confinement en France. Une chute de plus de 31% entre la semaine 11 et la semaine 16, soit une baisse de 60 millions d’écoutes par semaine !


Mais comment se fait-ce ?


Bah oui, on pourrait légitimement se dire que qu’on est un peu tous comme des jeunes ados accros aux jeux vidéo, sans cesse sur nos écrans, à écouter nos bons vieux albums favoris sur nos plateformes de streaming préférées ! Et bien… Non !


En temps normal, on est très nombreux à écouter de la musique en streaming, surtout en semaine à l’heure des transports le matin et le soir, ces mêmes moments où toutes celles et ceux qui n’ont pas d’écouteurs sur les oreilles ont la chance de profiter du dernier album de JUL, car Kévin, a encore mis son casque beaucoup trop fort dans la rame du métro…

Et nous profitons beaucoup moins de la musique en streaming le week-end.


Avec le confinement, toutes les journées deviennent un dimanche… Si, si, on t’as vu arriver en retard à la réunion en télétravail en prétextant un bouchon de serviettes mouillées entre la salle de bain et le salon. Et puis, pas évident d'écouter de la musique quand on est confiné à 5 dans un 52m² mais avec des goûts différents, surtout si on doit également s’occuper des enfants ! Cabrel qui côtoie Big Flo et Oli, toute une histoire…


Ce qui change aussi, c’est qu’on consacre beaucoup plus de temps pour s’informer sur la pandémie en écoutant la radio ou en regardant la télévision, et on en oublie, on en oublie ? Oui, Kévin ? La musique ! Résultat, les plateformes essaient de s’adapter en créant des playlists spéciales confinement :


Deezer propose un espace dédié baptisé “On reste à la maison” avec un contenu audio de circonstances. Les playlists « Travailler au calme », « Ensemble en famille », « Sport motivation », « Chansons et comptines pour les enfants », « Ménage en musique » et « Cuisine en musique » cartonnent sur la plateforme…


Pour ces géants, cette baisse d’écoute en streaming ne change pas grand-chose en termes de rentabilité. Pas trop d'inquiétude donc pour le porte feuille de Spotify, Deezer ou Apple Music ! Que les gens écoutent un peu plus ou un peu moins, ils continuent à payer leur abonnement mensuel. Concernant les artistes, derniers maillons de la chaîne Louis-Alexis de Gemini, PDG de Deezer, déclare :


« Nous reversons 70 % de notre chiffre d’affaires aux producteurs et éditeurs qui payent ensuite les musiciens. Et il ne dépend pas du nombre de stream mais du nombre d’abonnés ».

Le nombre de stream n’aurait donc pas d’impact sur les revenus des artistes… ? En effet, depuis quelques mois, Deezer a décidé de rémunérer les artistes au pro-rata des écoutes par utilisateur.


Si Kévin écoute uniquement JUL sur deezer, 7€ iront à la production de JUL et 3€ à la plateforme ! Ce changement dans nos habitudes vient s’ajouter à toutes les mauvaises nouvelles que le secteur culturel subit depuis plus d’un mois, même s’il est vrai que cette baisse d’écoute aura plus tendance à affecter le portefeuille, déjà bien rempli, de tous les majors… Pour ce qui de l’annulation des concerts par contre, c’est une autre histoire…




6 vues0 commentaire

ON VA BOIRE 

UN CAFÉ ?

Contact

arrow&v
  • Facebook 22h04
  • Instagram 22h04
  • Youtube 22h04

L'équipe 22h04 gère ses projets grâce à 

monday-logo-x2.png

Nous pouvons vous former, contactez-nous !

© 2021 par 22h04