top of page

Spotify va changer !

Le plus gros service de streaming de musique de la planète va bientôt subir son plus important changement depuis sa création ! On se décortique la pistache ensemble.



Si comme moi vous êtes utilisateur de la plateforme depuis très longtemps, vous êtes probablement habitué à voir l'application évoluer de temps à autre.

Qui se souvient de l'époque ou Spotify intégrait une messagerie personnelle ? On pouvait alors s'envoyer nos découvertes musicales entre amis et de cet échange naissait une playlist personnalisée, fruit de l'historique de nos partages. Ahhh, comme c'était cool de pouvoir directement s'envoyer de la musique sans sortir de l'application. Mais ne divergeons pas !


Le gros changement actuel concernera l'écran d'accueil de l'application sur téléphone (rien a signaler pour la version pc). Et oui, désormais la page d'accueil de Spotify se composera d'un flux a faire défiler verticalement et une courte vidéo présentant un extrait musical, un podcast ou un livre audio se lancera automatiquement.

Cela vous rappellera probablement une certaine fonctionnalité d'instagram, ou plus précisément le très controversé réseau social chinois N°1 chez les jeunes : TikTok.


Le co-président de Spotify Gustave Söderström nous rassure cependant. "Le nouveau Spotify est fait pour aider les utilisateurs à découvrir du contenu. Notre but n'est pas de voler du temps mais d'aider les gens a gagner du temps. Que vous soyez musicien, podcasteur ou auteur, notre évolution vous donne plus d'espace que jamais pour faire connaitre votre travail"


Ah ! Mais ça va alors. Pendant un instant on a cru que Spotify souhaitait seulement s'aligner sur les génies de l'addiction numérique que sont Tiktok et Instagram, et rentrer dans la grande guerre des réseaux sociaux qui se disputent notre attention !


Plus sérieusement, si la version officielle communiquée par le mastodonte de la musique en streaming est l'ambition de devenir votre centre de divertissement de prédilection, grâce notamment à de nouveaux services de "DJs personnels" à la sauce intelligence artificielle et de l'arrivée donc de la vidéo sur la plateforme, la réalité pourrait-être que la musique et les services de streaming ne rapportent pas énormément d'argent si on se penche sur l'équation. Entre ce que doit payer Spotify aux maisons de disque et la proportion d'abonnés par rapport aux utilisateurs gratuits l'équilibre peut sembler fragile. La plateforme ne serait donc pas contre de nouvelles sources de profit, et la vidéo on s'en doute, peut rapporter beaucoup.



Cette dernière va donc prendre une place majeure dans l'application et les créateurs et les producteurs de musique vont devoir s'adapter à ce changement. L'accès à la visibilité pourrait être réservé aux créateurs ayant les moyens d'investir dans de la vidéo ? Probablement. Mais plus important encore, ces changements pourraient-ils influencer la musique elle-même dans sa conception ?


Comme le déclarait le rappeur Vald en parlant de TikTok lors d'un interview " Moi je trouve que c'est grave, si tu réfléchis ton morceau sur les 15 premières secondes pour être tiktoké ... qu'est-ce qu'on est en train de faire ?"


Car oui, si un extrait musical est repris en boucle sur de courtes vidéos qui inondent les réseaux sociaux, cela ne peut que faire de la pub et avoir un impact certain sur les ventes et les streams.


De plus, ce n'est pas la première fois que des enjeux commerciaux influencent la musique. Les aficionados du rap le savent, leur musique à changé dans les dernières années. Le modèle classique de trois couplets séparés par des refrains s'est vu remplacé par des morceaux de plus en plus courts qui ne possèdent plus que deux, voir un seul couplet.


Nous suivrons cela de près. Comme tout art, la musique évolue et cela est inévitable. Tachons de ne pas réagir comme des pépés aigris et gardons l'oreille tendue.


N'oublions pas que l'on vit une époque formidable ! Comme mon père me l'a souvent répété, "À mon époque on s'achetait un disque tout les deux mois, et ça coutait cher, alors il fallait bien le choisir car on allait l'écouter en boucle." OK BOOMER !


Aujourd'hui, et depuis une dizaine d'années, on a toute la musique du monde dans la poche pour 10€ par mois. Et ça c'est classe sans déconner ?


Léo, 22h04.

101 vues0 commentaire

Comments


bottom of page